Multi-expertises Infrastructures linéaires

LGV, Contournement Nîmes-Montpellier (CNM)

Occitanie

Missions de topographie et d'études d'exécution dans le cadre de la construction de la première ligne TGV associant fret et passagers en France 

Période de réalisation: 2013-2015

SECTEUR D'ACTIVITE Marchés publics

MAÎTRE D'OUVRAGE Oc’Via / Setec International

TYPE D'OUVRAGE Infrastructures linéaires

ENTITÉS Ecartip Groupe Fondasol

AGENCES - SERVICES Avignon / Montpellier

Le projet

La SNCF Réseau s’est associée à Oc’Via via un Partenariat Public Privé pour la construction de la première ligne de TGV mixte (fret et passagers) en France.

  • 60 km de ligne nouvelle + 20 km de raccordement
  • 2 gares nouvelles
  • 188 ouvrages d’art
  • 500 00 tonnes de ballast
  • 5 ans de travaux

Les expertises mobilisées

icon Topographie

Topographie

icon Etudes d'exécution

Etudes d'exécution

Nos missions

Topographie

  • Contrôle de la polygonale primaire (environ 120 sommets) par méthode GPS et nivellement direct de précision
  • Mise en place de la polygonale secondaire sur les 80 km du chantier par post-traitement GPS et nivellement direct de précision


Études d’exécution Terrassement et Assainissement

LGV (6,5 km), rétablissements routiers et voiries d’accès 

  • 6 500m de voie répartis en 19 ouvrages élémentaires
  • 21 blocs techniques d’ouvrages d'art dont 1 saut de mouton
  • 16 rétablissements routiers
  • 26 voies latérales et accès routiers
  • 90 ouvrages hydrauliques
  • 10 bassins de rétention

Prestations atypiques relatives aux études d'exécution

Calculs de "longueurs réelle 3D" entre points singuliers du tracé dans le cadre de la mise en place d’un système d’automatisation de la conduite des trains:

  • Etablissement d’un process de calcul permettant de reporter en DAO le relevé des rails au pas de 10m ainsi que l’ensemble des points singuliers à traiter
  • Traitement de ces données afin de fournir le gradient de pente en tout point pour les 80Kms de voie nouvelle
  • Traitement de ces données afin de renseigner environ 4 500 distances 3D entre points singuliers et objets de référence nécessaire au paramétrage du système d’automatisation de la conduite.

Toutes les distances sont traitées dans un système de coordonnées géocentriques afin d’éradiquer les déformations liées aux systèmes de projections usuels (Altérations linéaires)

E003 3 Section Courante Petit

Pour aller plus loin

A retenir

soulignement
  • LGV contournement Nimes-Montpellier
  • Polygonales
  • Terrassements
  • Assainissement
  • Ouvrages d'art