Investigations Génie civil

Barrage d'Inga: renouvellement des installations

République démocratique du Congo

Les installations du barrage d'Inga sont à renouveler. Depuis leurs mises en service respectives en 1972 et en 1982, les dispositifs d'auscultation des aménagements hydroélectriques d'Inga 1 et d'Inga 2 n'ont pas été fondamentalement modifiés et ne correspondent plus à l'état de l'art en matière d'auscultation d'ouvrages de cette importance. 
Pour ce faire, les équipes du département Etudes Internationales de Fondasol sont intervenues pour réaliser des missions d'investigations géotechniques.

Période de réalisation: janvier à décembre 2016

SECTEUR D'ACTIVITE Energies

MAÎTRE D'OUVRAGE SOCIETE NATIONALE D’ELECTRICITE

MAÎTRE D'ŒUVRE CEMENTYS

TYPE D'OUVRAGE Génie civil, Ouvrages maritimes..., Energies renouvelables

ENTITÉS Fondasol

AGENCES - SERVICES Fondasol Etudes internationales

Le projet

Les eaux du fleuve Congo sont déviées vers l’aménagement hydroélectrique du site d’Inga par le biais d’un ancien bras du fleuve Congo, aménagement qui comporte les ouvrages suivants :

  •  Barrage d’Inga 1 (Shongo)
  • Centrale hydroélectrique d’Inga 1
  • Barrage d’Inga 2 et ses 3 barrages secondaires
  • Centrale hydroélectrique d’Inga 2

L’objectif du projet est, d’une part, de réaliser des forages de reconnaissance carottés dans la fondation et d’autre part, de rétablir et d’étendre le dispositif d’auscultation des aménagements en tenant compte des progrès technologiques en la matière, de l’évolution du comportement des ouvrages et de la présence des forages de reconnaissance pour l’installation des instruments.

Les expertises mobilisées

icon Investigations

Investigations

icon Laboratoire géotechnique

Laboratoire géotechnique

Nos missions

Campagne d'investigations

Les sondages ont été réalisés sur les barrages Inga 1 et 2 sur les crêtes et à l’intérieur des galeries de drainage des barrages.

Chaque installation a nécessité un grutage. Les sondages dans les galeries de drainage ont nécessité la mise en œuvre d’une sondeuse à groupe hydraulique déporté, afin de limiter l’encombrement de la zone de travail.

Détail de la mission réalisée:

  • Plus de 1000 ml de carottage dont 38 sondages carottés descendus de 10 à 50 m de profondeur
  • Analyse orientée de la stratification par caméra de forage, d’essais dilatométriques (dilatomètre de 96 mm) et d’essais d’eau de type Lugeon pour tous les sondages réalisés
  • Sondages forés en Ø 116 mm en inclinomètres extensomètres (scellement d’un tube inclinométrique équipé de bagues magnétiques)
  • Sondages forés en Ø 101 mm en piézomètres avec cellules de pression interstitielle
  • Prélèvements d'échantillons intacts en gaines
  • Essais en laboratoire dont 40 essais de compression simple et 30 essais de cisaillement direct sur discontinuités préexistantes

Pour aller plus loin

A retenir

soulignement
  • Grutage
  • Sondages forés
  • Essais dilatométriques
  • Laboratoire géotechnique